Slide background

Un peu d’histoire


La dentisterie équine est une pratique exercée depuis la rencontre entre l’homme et l’animal.

A partir du moment où l’homme a domestiqué le cheval, il a rapidement porté son attention sur sa bouche et il s’est rendu compte qu’il était alors possible de placer un mors. Cela lui a permis de soumettre un peu plus le cheval. L’homme a identifié la pousse permanente des dents et des soucis que cela pouvait occasionner.

Des descriptions de premiers soins dentaires ont été faites 1360 ans avant Jésus Christ.

1024x650

Avec le développement de l’utilisation des équidés (labour, transport, guerre) et donc de leur commerce, alors que n’existait aucune traçabilité administrative, il a bien fallu trouver un moyen d’évaluer l’âge. Et c’est donc par une observation continue de l’évolution des dents au fil des ans, qu’a été établie une table de caractéristiques des dents en fonction de l’âge. Par cette observation, l’homme a pu comprendre comment les problèmes dentaires influent sur l’état général de l’animal. Il a constamment mis au point des outils, instruments sans cesse améliorés. Aujourd’hui, ceux sont des instruments électriques avec toutes sortes de fraises.